Vallères et son histoire

IMG_0311 1.JPG
IMG_0309 1.JPG
IMG_0307 1.JPG
IMG_0305 1.JPG
IMG_0303 1.JPG
IMG_0301.JPG

 

 

 

Un peu d histoire

 

 

 Situé jadis sur le "Grand chemin royale" de Tours à Chinon, Vallères se trouve aujourd'hui directement desservie par l'A85 de Tours à Angers avec l'échangeur des caves d'Amont, ce qui n'est pas sans incidence sur l'évolution de la démographie : 624 habitants au recensement de 1982 et de 1187 au recensement 2015.
        Commune du canton d'Azay le Rideau, arrondissement de Chinon, à 20 minutes de Tours et autant de Chinon, Vallères se trouve au centre d'une région touristique réputée. Citons pour mémoire les châteaux d'Azay le Rideau, Villandry, Ussé, Langeais, Saché, etc....

        Son nom vient d'une villa gallo romaine qui existait à l'ouest, à proximité immédiate du bourg ; des appellations telles que : La Salle, la Maison rouge, les Cambelly, témoignent encore de cette époque. En celte, avallo ou aballo signifiait le pommier et aréa en latin la clairière... Donc, la clairière aux pommiers. L'arboriculture a d'ailleurs constitué depuis fort longtemps, avec la vigne, les principales ressources agricoles de la commune. Les pommes et le vin d'appellation Azay le Rideau sont encore aujourd'hui les principales productions, même si les surfaces de culture ont sensiblement diminué.

        Vallères fut habité dès la préhistoire. On trouve des vestiges de silex taillés sur tout le territoire et particulièrement aux caves Guédy où fut répertorié des ateliers de taille de pierres. Les caves Guédy aux parois couvertes de fossiles, souvenir de la mer des faluns qui recouvrait la région au miocène et qui en se retirant nous a laissé le tuffeau de Touraine. Ce tuffeau qui par extraction servit à construire les maisons et les châteaux et laissa ainsi plus de 300 caves "dans le roc" utilisées par les vignerons et comme habitations troglodytiques dans les siècles passés.
         Vallères fut le siège de propriétés ecclésiastiques, (Rouzou, La Gréneterie) et de fiefs importants : le Vau, (le château à été détruit en 1921) et Fouchault dont il reste les soubassements, la partie supérieure a été détruite en 1827.
L'église St Médard dont la partie la plus ancienne remonte au XIième siècle a été fortement remaniée aux XIVième et XIXième siècles. Il existait, juste à côté de l'église actuelle, au sud une autre église dédiée à Notre Dame et qui ruinée fut interdite de culte au XVIIIième siècle et détruite au XIXième.

        Les paysages variés de bois et de cultures, les nombreux sentiers,  (GR3), les vues sur le Val de Loire et la nouvelle antenne de la Loire à Vélo invitent à la découverte de la commune où différents commerces, (épicerie, cafés, restaurants, hôtel etc. ...), offrent leurs services aux visiteurs comme aux Vallèrois